Hortensia grimpant persistant : Comment y remédier ?

Hortensia grimpant persistant : Comment y remédier ?

L’hortensia grimpant persistant est une plante rampante au feuillage persistant de la famille des Hydrangea. Il utilise des murs comme support. Ses lianes lui permettent de grimper. D’une floraison blanche abondante, il s’épanouit en été, de juillet à septembre. Il se cultive au nord par rapport au soleil, afin qu’il puisse bénéficier d’une exposition mi-ombrée.

Variétés d’Hortensia grimpant persistant

Il existe deux grandes catégories d’hortensia, on a des grimpant et des grimpant persistant, tous deux appartenant à la famille d’Hydrangeas. Les grimpant persistant se caractérise par la nature de leur feuille qui ne tombent pas entre les saisons, notamment l’hiver. Comme Hortensia grimpant persistant, on a :

Hydrangea seemanii

Il est le plus connu des Hortensias grimpant persistant. Originaire du Mexique, il est caractérisé par un feuillage persistant (qui ne tombe pas en hiver), doté d’une fleuraison de couleur crème, moins rustique que celle de l’Hydrangea petiolaris (hortensia rampant).

Adulte, il mesure environ 6 m pour une envergure de 4,5 m, son exposition est de type mi-ombré c’est-à-dire qu’il doit être planté à un emplacement qui lui permettra de bénéficier du soleil et de l’ombre dans la journée. Il a une forme aplatie et fleurit de juillet à septembre.

Hydrangea serratifolia

Persistant, il nous vient du Chili. Peu résistant au froid, très vigoureux, sa fleuraison est caractérisée pratiquement de fleurs à l’aspect champêtre.

Hydrangea x ‘semiola’

Il est la résultante entre le croisement de l’Hydrangea petiolaris et de l’Hydrangea seemanii. Son feuillage est persistant et il est résistant au froid même lorsque la température est en dessous de 0°c. il fleurit de mai à juin, il a des feuilles un peu dentées et brillantes. 

Culture et exposition de l’hortensia grimpant persistant

Il se cultive en automne au nord à mi- ombre, il doit pouvoir bénéficier du soleil mais à des intensités variées. Vous devez le planter en profondeur d’un sol humide, frais, avec peu de calcaire. Il se plante au pied du mur, afin de pouvoir l’utiliser comme support pendant son expansion.

Entretien de l’Hortensia grimpant persistant

Dans sa première année de croissance, pensez à toujours bien l’arroser, pour lui permettre de bien s’installer.  

Les maladies et parasites de l’Hortensia 

Les parasites peuvent causer de gros dégâts sur l’hortensia, notamment les rendre shérifs et abimer leurs feuilles. 

Pourriture grise

Cette maladie s’attaque aux feuilles, elle pourrit et dessèche les boutons floraux. Pour la soigner, il suffit juste de couper et brûler les parties infectées, puis de pulvériser du purin prêle sur la plante.

Pourridié des racines

Cette maladie fait perdre leur éclat aux fleurs et fragilise les tiges. Le mycélium blanc envahi le collet et les racines jusqu’à ce qu’ils pourrissent. Étant très contagieux, afin d’éviter l’expansion de la maladie, déterrez la plante malade et brûlez là. Enlevez le maximum de terre infectée et arrosez là de purin de prêle.

Maladie du corail

Elle provoque la mort de la plante, elle se développe suite à une forte humidité. Pour soigner votre hortensia, coupez les parties atteintes et ensuite aspergez avec du purin prêle, puis pulvérisez-le avec de la bouillie bordelaise.

Ascochytose, Phyllostictose, Septoriose

Cette maladie se caractérise par l’apparition des taches arrondies brunes tendant au rouge, s’agrandissant au fur et à mesure que la maladie se répand. Il suffit de couper les parties infectées et de les brûler, puis de traiter la plante à la bouillie bordelaise.

Justine

Related Posts

Comment faire un bon entretien de son pilea peperomioides

Comment faire un bon entretien de son pilea peperomioides

Quel est l’intérêt d’un désherbeur écologique ?

Quel est l’intérêt d’un désherbeur écologique ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *