Défi gratitude : le bilan

bilan défi un mois un défi gratitude juillet


Avant tout, si vous ne savez pas ce qu'est ce défi : cliquez ici.
Pour en savoir plus sur le défi précédent : cliquez ici.

Le mois de juillet est écoulé, il est temps de faire le bilan du défi.

Un mois de gratitude

Cette fois-ci, je répondrai simplement aux questions :

  • Est-ce que ce défi est réussi ?
  • Est-ce que je vais continuer ce défi ?


N'oubliez pas :
En août, pas de défi (on se repose, c'est les vacances !). Mais rendez-vous début septembre pour la nouvelle édition.


Est-ce que j'ai réussi à tenir le défi ?

Plutôt, oui, et ce essentiellement grâce au groupe.

Je me sentais un peu obligée de tenir le coup et d'être régulière parce que je pense vous le devoir.
C'est un peu idiot de créer un défi, de partager l'expérience avec vous et de ne pas m'y tenir.

Honnêtement, je pense que sans vous, je n'aurai pas tenu le coup.
C'est finalement très contraignant. 

C'est étrange car c'est une pratique que j'avais déjà mis en place par le passé et j'avais beaucoup aimé, je n'avais pas du tout senti cette contrainte.

Qu'est-ce qui a changé chez moi depuis ?...

Est-ce le fait de l'avoir fait durant les vacances ? Peut-être n'est-ce pas une période durant laquelle on a envie de contraintes... Qu'en pensez-vous ?





Est-ce que je vais continuer ce défi ?

En fait, je sors de ce défi très mitigée.

3 petits bonheurs c'est bien, mais ça peut être culpabilisant.

Je m'explique :


  • Il y a des journées où tout va à merveille. Vous savez, ces journées merveilleuses ou 3 bonheurs ne suffisent pas. Dans ce cas, c'est bien de les noter, et même de les noter tous. On peut y revenir en cas de coup de blues.

  • Il y a ces journées que j'ai beaucoup aimé, mais je les ai passées à ne pas faire grand chose. Alors dans ce cas, que mettre le soir sur ce petit carnet ? Des banalités. Et alors on a un peu l'impression de ne pas avoir fait assez, alors que la journée a été belle.

  • Il y a ces journée pourries, où rien ne va... et celles-là, on a plutôt envie de les oublier. C'est ces jours là que les 3 bonheurs serviraient le plus, pour ressortir du bon. Mais j'ai assez mal vécu ces soirs devant le carnet où j'avais beau retourner la journée dans tous les sens, je ne savais pas quoi noter. Quelque part, c'est peut être encore plus déprimant, et c'est loin d'être le but.

Pour répondre à la question, je pense que ce qui me convient, c'est de noter les bonheurs des jours merveilleux.
Simplement dans le but de les relire, de les garder quelque part.

Je vais donc ouvrir un petit carnet intitulé "Mes bonheurs de l'année", afin de compiler tous les moments extraordinaires de ma vie, et je commencerai par y noter vos noms <3




Je tiens à remercier l'équipe du défi de juillet présente sur Facebook
Un super groupe avec des personnes géniales !

Certaines personnes ont fait leur bilan sur le groupe.

Voici les liens des bloggeuses/eurs qui ont fait leur bilan au défi dans un article :

- PARTICIPATION DE STÉPHANIE (LES SECRETS D'ESMERINE) -



__________ Dites-nous tout ! __________

Avez-vous déjà tenté ce genre de défi ? Est-ce votre mode de vie habituel ?
Qu'en avez-vous retiré ou appris sur vous-même ?
Pensez-vous être prêt à ne plus (sur)consommer ?
____________________________________________

Image Image Image Image Image



N'hésitez pas à nous rejoindre pour le prochain défi !
(Groupe Facebook : "Un mois un défi")

Signature
Je ne veux rien rater (newsletter tous les samedis) :



Images : Pixabay.

2 commentaires:

  1. Coucou Élodie,
    En fait voilà, noter les bonheurs tels qu'ils se présentent. Je pense effectivement que c'est la meilleure des fréquences qu'il puisse y avoir.
    Je suis passée aussi par ces différentes journées. A me retourner la tête. Et dans ces moments là, je vivais le défi autrement.
    Néanmoins, je pense que c'est un exercice qui nous permet d'avoir comme un effet retour. Je ne sais pas vraiment m'expliquer, mais en les relisant, j'en apprends énormément sur mon mode de fonctionnement et d'appréciation des choses. J'en déduis que je suis loin de me connaître...
    C'est un défi qui semble facile et pourtant...
    Exercice exigeant s'il en est. Je suis vraiment contente d'y avoir participé.
    Merci pour ces défis :)
    Des Bisous ma Belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Stéphanie,

      Je suis contente si ce défi t'a aidée. Je ressens les choses comme toi, cela parait simple mais c'est plus difficile qu'on peut le croire... C'est ce genre de défi qui nous en apprend plus sur nous qui ont vraiment un impact finalement.

      J'ai été un peu triste de voir que les personnes qui ont vraiment joué le jeu ce mois-ci (à part Marianne qui a fait ça les doigts dans le nez ;) ) ont eu ce sentiment de remise en question. C'est très positif, mais tu vois, quand j'ai mis ce défi en place, je m'attendais à un élan de bonheur, de joie... ce qui n'a pas été le cas pour la plupart des participants.

      A septembre alors, pour de nouvelles aventures !
      Gros bisous :) Elodie.

      Supprimer

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à laisser un petit mot avant de partir :)

@lebonheurestdanslanature