Mon histoire avec la méditation, loin des clichés

mon histoire et pratique de la méditation

Dans cet article, vous pourrez découvrir ce qu'est (vraiment) la méditation en pleine conscience, et oublier quelques clichés qui lui sont liés.

Je vous raconte aussi mon histoire en lien avec elle et vous explique comment je pratique.


      Remarque préliminaire :


   Je n'ai absolument (en tout cas pour le moment) aucune formation en la matière.
   Mes connaissances sur la méditation me viennent donc de mes lectures et de ma
   pratique quasiment quotidienne depuis près de 6 ans.


   Il existe de nombreuses vidéos ésotériques de "méditation". Chacun ses affinités, et si
   vous aimez ça, vous pourrez trouver votre bonheur sur YouTube. 
   Personnellement je reste sur des valeurs sûres, des gens en qui j'ai confiance pour faire
   les choses correctement.

       Comme pour toutes nos pratiques, soyons donc vigilants.



L'épique aventure de ma découverte de la méditation en pleine conscience 


        Quand la première rencontre se passe mal...


Il y a quelques années, j'ai eu de graves problèmes de santé et j'ai dû aller à l'hôpital, en centre de gestion de la douleur.

La personne qui m'a reçue m'a parlé de la sophrologie et de la méditation.
Je n'en étais alors dans ma démarche qu'à me laver les cheveux avec des produits naturels, point.

Alors je l'ai regardé comme un extra terrestre tout juste sortie d'un van de hippie des années 60 sous ecstasy.

Cette personne m'a conseillé un livre de Jon Kabat Zinn*.

Au premier abord, je ne l'ai pas prise au sérieux, mais je souffrais tellement que je me suis rendue en librairie.

J'ai alors demandé conseils à la libraire qui me dirige vers le rayon ésotérisme.

Alors là pour moi c'était l'apothéose !
Le personnel du centre de la douleur serait donc composé de charlatans.
Et puis je me suis dit que seuls les ... ne changeaient pas d'avis.

Je l'ai acheté.
Je l'ai ouvert...
J'ai lu 10 pages...
Je l'ai abandonné.

Vraiment ce n'était pas mon truc. Je n'étais pas prête.


       Le cadeau qui m'a fait changer d'opinion


Après quelques temps, j'ai parlé de cette histoire à ma grande sœur. 
Elle m'a expliqué qu'elle pratiquait elle-même la méditation. 

Cette femme que je connais bien et qui a l'air tellement sereine, bienveillante et équilibrée ne pouvait pas être un charlatan. Alors je l'ai écouté m'en parler, d'un air un peu dubitatif. 

A mon anniversaire, elle m'a offert le livre bien connu de Christophe André, accompagné d'un CD de pratique guidée de la méditation.

Dans un premier temps, je l'ai laissé de côté, comme ces cadeaux que l'on garde seulement parce qu'ils ont été offert par quelqu'un de proche. 

Et puis un jour je l'ai ouvert et j'ai essayé. 

En fait... j'avais déjà fait de la méditation... 
Qui n'a pas déjà instinctivement fermé les yeux et suivi sa respiration dans une période de fort stress ?

Bien entendu, la méditation en pleine conscience, c'est plus que cela, mais tout part du souffle. 


méditation pleine conscience moine bouddhiste


Ces clichés que l'on entend sur la méditation vs la réalité


  • La méditation n'est pas une pratique sectaire pour ahuris.
Mais :
La méditation est un recentrement sur soi et son corps, sur son souffle et son esprit. 

  • La méditation, c'est pour les bouddhistes, là-bas dans le temple de la montagne. 
Mais :
C'est vrai, les moins bouddhistes la pratiquent, mais la méditation en pleine conscience est laïque. La méditation peut se faire partout, même au travail quand on a un trop plein. Il suffit de fermer les yeux. Il n'y a pas besoin d'avoir de croyance particulière, faire de la méditation n'est pas pratiquer une religion !

  • Pas besoin d'apprendre alors, s'il suffit de fermer les yeux !
Mais :
Eh bien non ! Il ne suffit pas de respirer, c'est une technique complexe qui demande un (long) temps d'apprentissage.


  • Pour faire de la méditation, il faut écouter des chants de moines 
Mais :
Encore une fois, pas du tout. On peut le faire, parce que l'on fait ce que l'on veut dans la vie, mais ce n'est absolument pas obligatoire.





Comment je pratique, concrètement ?


En général, je médite avec mon mari. C'est un partage d'expérience intéressant, sur lequel on peut échanger ensuite. 

Je mets des vêtements agréables et amples, qui ne me gênent pas. 
Je me mets en position du lotus (mais l'on peut simplement s’asseoir sur une chaise), les yeux fermés.

J'aime le faire dans ma chambre car c'est une pièce dans laquelle je me sens bien.
L'été, j'aime méditer dans le jardin, sous les rayons du soleil.


Je vous en avais d'ailleurs parlé sur Instagram :



Une fois prête, je lance la piste du CD, l'application, ou je mets en route le timer.
[Je vous en parle très vite, dans un autre article sur le sujet]

Et c'est parti !

Il m'arrive aussi de méditer de façon informelle au travail, quand je me sens stressée ou débordée. Dans ce cas je m'assieds sur une chaise, les mains sur les genoux et je me connecte à mon souffle. 


Les bienfaits que je ressens


Durant la période de maladie,
la méditation m'a aidée à gérer la douleur. Même s'il ne faut pas s'attendre à des miracles, cela m'a fait beaucoup de bien.

Aujourd'hui je suis guérie, mais je pratique toujours. 

Cela me procure un vrai calme intérieur. 
Je suis une personne très stressée de nature et qui a de nombreuses peurs.

J'aime beaucoup l'introspection et même si la méditation n'invite pas à réfléchir sur soi, c'est tout de même l'effet que cela produit sur moi. 

Dans les moments de stress intense, la méditation aide à se détacher de l'instant stressant et de se recentrer pour gagner en calme et en énergie. 


---

    * Petite remarque : depuis cet épisode, je n'ai pas réouvert ce livre. Donc ce n'est que mon
    opinion faussée par l'ambiance et mon état d'esprit du moment. Ce livre est sans doute très
    bien, ce n'est pas un avis définitif.

Cet homme n'est absolument pas un charlatan mais un professeur émérite de médecine. Il a fondé et il dirige la Clinique de Réduction du Stress (comme quoi, quand on ne connait pas quelque chose...).




Vous avez aimé cet article ?
Épinglez-le !




__________ Dites-nous tout ! __________

J'espère que cet article vous aura plu.
Est-ce que vous méditez ? Quelle est votre pratique ?
Quelle est votre histoire avec la méditation ?

____________________________________________

Image Image Image Image Image


source images (hors insta) : Pixabay
En vous souhaitant de beaux moments de méditation,

Signature
Je ne veux rien rater (newsletter tous les samedis) :


8 commentaires:

  1. Perso je pratique le reiki... qu'on pourrait qualifier d'une certaine forme de méditation... en tout cas reiki/méditation et yoga sont liés et participent à une même "dynamique"... cela m'aide beaucoup !
    Merci de partager ton expérience ! Belle journée Elodie :) Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, Je pratique aussi le yoga et en effet c'est très lié. Le reiki non par contre, mais j'ai acheté des livres pour en apprendre plus. Tu as appris via une formation ? Merci beaucoup pour ta visite et ton message. Belle journée et des bisous. Elodie.

      Supprimer
  2. J'ai passé mes 2 premiers niveaux avec un maître reiki... bon c'est le terme usuel mais on peut parler de "passage d'expérience" ou de "réveil de don" je dirais... >En novembre, je passerai mon 3e niveau :) Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ta réponse ! Tu veux en faire une activité pro ou c'est juste pour le plaisir ? Est-ce que tu aurais un livre ou un site en particulier à me conseiller pour en apprendre plus sur le sujet ? Merci et belle journée ! Elodie.

      Supprimer
  3. C'est pour moi à la base... après on verra ;)
    Je viens d'acheter Le guide complet du reiki de T. Honervogt que je trouve complet sans verser dans "l'ésotérisme"... sinon, en tapant Komyo Profondville reiki dans google, tu devrais tomber sur le site de mon maître reiki :)
    Si besoin, n'hésite pas à me contacter :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial ! Merci beaucoup pour ces précieuses infos !!! Bisous. Elodie.

      Supprimer
  4. Lorsque j'étais au collège, mon prof nous faisait fai re quelques minutes de méditation après le cours. Je n'ai jamais su me détendre. Ça ne fonctionnait pas.
    Puis, à 'université, je m'y suis remise. J'en avais alors besoin pour apprendre à gérer mon stress, mes angoisses et surtout faire le vide pour ne plus penser à certaines choses. J'ai eu beaucoup de mal...
    Ensuite, je suis partie en.bord de mer, pour tester en pleine nature. Et là, franchement, la révélation ! Je préfère le faire en pleine nature.
    Chez moi, ça fonctionne par période. Mais grâce à la méditation, j'ai pu réussir à m'endormir en moins d'un quart d'heure et je pense que ça m'aide à faire mes nuits.
    Pareillement, je me sens beaucoup plus calme et j'arrive à prendre du recul, relativiser beaucoup plus facilement.
    C'est vraiment un moment particulier très agréable. Je ne regrette pas d'avoir réessayé...
    Ton témoignage est touchant et incroyable. Merci pour cet article. Hâte de lire les prochains ;)
    Des Bisous Miss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Stéphanie,
      Merci pour ta visite, ton éternelle gentillesse et ton témoignage. Je trouve ça génial qu'un prof de collège puisse faire ça. J'en aurais eu très envie, mais je n'ose pas imaginer la tête des collègues et de certains parents si j'avais initié les élèves, malheureusement. C'est génial que ça t'apporte tout ça. C'est une pratique encore méconnue et trop liée à l'ésotérisme dans les esprits... Il faut que ça change ! ;)
      Gros bisous et belle journée à toi. Elodie.

      Supprimer

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à laisser un petit mot avant de partir :)

@lebonheurestdanslanature